Adresse : 5 Rue de Lattre de Tassigny, 45110 Châteauneuf-sur-Loire

Téléphone : 06 75 53 27 50 Email : sophieperronnet.naturo@gmail.com

Naturopathe Sophie Perronnet

VOICI UN ARTICLE SUR COMMENT FONCTIONNE LA BIORÉSONANCE, n’hésitez pas à revenir vers moi pour toutes questions.

Je ne crois que ce que je vois ! Les gens qui sont confrontés pour la première fois à la biorésonance ont des avis opposés sur le sujet. Ceux qui croient « dur comme fer » à la médecine officielle rejettent l’idée d’un revers de main. Les autres sont d’emblée convaincus par ses perspectives de soins.
Mais pour tous ceux qui ont été conditionnés par de nombreuses années de formation scientifique, il est incroyablement difficile d’accepter des structures qui existent en dehors de l’approche déjà établie en physique et chimie, parce qu’elles ne peuvent pas être expliquées mathématiquement à l’heure actuelle.

Pourtant, avec le recul, ce scepticisme est tout à fait nécessaire pour permettre un travail d’approfondissement. N’acceptez jamais ce que vous n’avez pas minutieusement questionné, et ne rejetez jamais rien avant d’avoir vous-même testé. Une saine part de scepticisme est aussi nécessaire, parce que de nombreux défenseurs des méthodes naturelles de guérison vivent dans les nuages, en ignorant les principes basiques du travail scientifique. Si les mathématiques modernes (et même les anciennes !) ne peuvent décrire les processus, et si vous voulez quand même établir de nouvelles bases de manière scientifique, il est utile d’examiner de près en quoi consiste ce type de travail.

Oui mais, qu’est ce que la biorésonance ?

La biorésonance est un concept «révolutionnaire» utilisé en médecine douce ou alternative. Elle fonctionne par émissions de signaux électromagnétiques précis et de très faible intensité. Ces fréquences et leurs amplitudes sont sans aucun danger pour la santé. Bien au contraire, ces ondes permettent de faire passer un système biologique instable à l’origine de diverses pathologies à un état d’équilibre physiologique plus cohérent qui facilite la bonne santé.
Rappelons-nous que nos cellules échangent sans cesse des informations ondulatoires en fréquence et en amplitude. Toutes les cellules saines de n’importe quels organismes vivants émettent le même signal de 0,03 Hz. Chaque organe en bon fonctionnement ou en état pathologique, chaque système énergétique, chaque pathogène possède sa ou ses propres fréquences fondamentales de résonance. Ces fréquences se retrouvent en harmoniques en décades1, et la progression de la maladie suit une évolution depuis les fréquences les plus aiguës vers les fréquences de plus en plus basses.

En biorésonance, les harmoniques élevées et basses permettent de tester un problème quel que soit son stade d’avancement, car une fréquence au-delà de 100 kHz implique un trouble potentiel qui n’est pas encore manifesté dans le corps.

Y a t-il un lien entre la biorésonance et la médecine officielle ?

Le Dr Janine Fontaine, cardiologue, cheffe du service anesthésie et réanimation en milieu hospitalier est très claire à ce sujet: «L’énergie ! Insuffisance ou excès à la suite de blocages de sa circulation ont un effet immédiat sur les cellules de notre corps. (..) Mais l’énergie se manipule! Il est possible d’accélérer ou de parfaire une cicatrisation et de faire disparaitre certaines tumeurs. L’expérience médicale confirme sur le vivant la loi d’Einstein : matière, lumière et énergie sont liés (..) Je découvre la réalité du deuxième corps électromagnétique, soumis aux influences du magnétisme (..) qui en dessine le squelette. La raison essentielle qui oppose souvent le médecin au malade devient alors une évidence. Le patient vit les perturbations de ce corps électromagnétique quand le médecin n’intervient et ne reconnaît que le corps physique. L’un et l’autre ne parlent pas du même corps.»

 

Quel est le lien entre biorésonance et santé ?

La biorésonance permet d’établir des bilans de terrain en repérant d’éventuelles «anomalies électromagnétiques » affectant certains organes et d’en rectifier le fonctionnement par des signaux cohérents et de très faible intensité.Le système Rayonex, que j’utilise, a été développé au début des années 80 par l’ingénieur Paul Schmidt en Allemagne. Il se base sur une banque de données de plusieurs centaines de milliers de fréquences du corps humain et a fait l’objet de nombreuses études scientifiques qui ont prouvé son efficacité.

Comment expliquer comment ça fonctionne?
Pour comprendre comment la biorésonance fonctionne, il faut s’intéresser à un domaine scientifique en plein boom, celui de la science quantique.
Les théories dites « quantiques » décrivent le comportement des atomes et des particules et les propriétés du rayonnement électromagnétique. Cependant, la physique quantique heurte le sens commun à plusieurs égards. Sa description du monde microscopique, radicalement nouvelle, s’appuie sur de nouveaux postulats 3 réputés ardus à tel point que Richard Feynman4 (prix Nobel 1965), l’un des plus grands théoriciens spécialistes de la physique quantique de la seconde moitié du XXème siècle, a écrit : «Je crois pouvoir affirmer que personne ne comprend vraiment la physique quantique»

Et Niels Bohr, un des créateurs de la mécanique quantique (prix Nobel 1922) disait «Quiconque n’est pas choqué par la théorie quantique ne la comprend pas.»

 

Mais nous sommes là pour tenter de comprendre… alors poursuivons en tentant de rester simple sans sombrer dans le simplisme

 

Tout d’abord, il faut admettre que tout est énergie. Ainsi, chaque particule qui constitue la matière est de l’énergie concentrée. Donc la matière et l’énergie sont une même chose sous deux apparences distinctes. Tout comme l’eau et la vapeur par exemple.
Puis, il nous faut comprendre que 4 principes donnent de la cohésion à la matière, c’est à dire sa solidité, dont la gravité et les forces électromagnétiques. Un cinquième principe existe, nommé le Boson de Higgs, qui lui donne sa masse. Enfin, les scientifiques se sont rendu compte que leur pensée influençait les résultats des expériences qu’ils réalisaient. Ils ont donc découvert le nouvel élément à prendre en compte : l’information. Pour comprendre l’organisation de la matière, la présence d’une information semble donc indispensable.

Sans l’information comment expliquer le regroupement de l’énergie pour former la matière?

C’est là qu’intervient le concept de « champ quantique ». Un champ est un système bouillonnant, une ondulation, une vibration, une oscillation, une vague qui possède une longueur d’onde et donc une fréquence. Ce champ a aussi une énergie. Ce couple de valeurs, énergie et fréquence, caractérise le champ en chaque point de l’espace.
Quand la science rejoint la spiritualité.

 

Pour ceux d’entre vous qui s’intéressent au domaine spirituel et aux traditions hindoues, peut-être avez-vous entendu parler des champs Akashiques ?

 

Ce champ est un champ cosmique d’interconnexion, de transfert et de conservation de l’information et de l’énergie.
Erwin Laszlo, détenteur d’un doctorat d’état à la Sorbonne, ex-professeur de philosophie dans de prestigieuses universités, responsable d’études sur le futur aux États Unis et en Europe, dont la candidature a été proposée en 2004 pour le prix Nobel de la paix a sorti un livre en 2008 « Science et champ akashiques ». Son ouvrage s’appuie sur les derniers développements de la recherche scientifique en cosmologie, en physique quantique, en biologie et dans les sciences de l’esprit.
Toutes les recherches d’avant-garde concordent devant la complexité toujours plus grande des phénomènes étudiés, pour faire l’hypothèse d’un champ unifié sous-tendant toute manifestation de la vie, champ qui ressemblerait à un vide très dense, plein d’énergie et riche surtout d’informations assurant la cohérence et l’interconnexion entre tous les éléments.

Et le corps humain ?

Le corps humain est donc, selon la science quantique, constitué de particules qui vibrent et s’agglomèrent grâce à des forces. Nous savons que le corps utilise l’électricité et le magnétisme pour son fonctionnement. Ces phénomènes sont enregistrables par les électro-cardiogrammes, électroencéphalogrammes etc. Et les IRM fonctionnent grâce aux champs magnétiques des noyaux des atomes qui constituent nos cellules.

Notre corps émet en permanence de l’énergie pour son fonctionnement interne mais aussi vers l’extérieur. Un corps malade envoie donc des ondes différentes d’un corps en bonne santé. Notre état de santé peut se «voir» grâce à notre rayonnement. Et mieux encore, si notre corps envoie des ondes, il est aussi traversé en permanence par de l’énergie venant de l’extérieur. Notre corps est en lien en permanence avec ce champ d’information quantique dans lequel il baigne. La physique quantique permet donc d’expliquer une forme de communication intercellulaire qui laisse entrevoir des explications possibles concernant les soins par biorésonance à distance.

Le Bilan de santé en biorésonance est non seulement une photographie de l’état de santé actuel mais il est également prédictif. Il permet de mettre en place une prévention. Notamment, il pourrait permettre de réaliser des compréhensions plus précoces sur certaines maladies (virus et bactéries par exemple). Cette technique permet également de tester électroniquement les médicaments que l’on se propose de prendre, directement sur le ou les organes déficients ou malades, mais aussi ceux que l’on prend déjà. Je pense notamment à tous ceux qui pratiquent l’auto-médication.

Ce faisant, il est possible de mettre en évidence les bienfaits ou les aggravations des thérapies en cours ou proposées.

En cabinet ou à distance les bilans ont la même qualité. La ré-harmonisation, elle, est plus subtile lorsqu’elle est effectuée à distance mais de nombreux patients témoignent en avoir senti les effets pendant la réharmonisation et ont vu leur état de santé s’améliorer.

La force de notre médecine moderne est de posséder de solides connaissances scientifiques et technologiques pour soulager les maladies même si des critiques sont émises. Les thérapies de soutien telles que la biorésonance peuvent aider les personnes à corriger leur terrain biologique puisqu’elle permet de réaliser une évaluation objective de l’état énergétique des cellules et aider à maintenir ce terrain en état d’équilibre pour contribuer à nous maintenir en bonne santé, préserver notre vitalité et notre bien-être.

Sources :

http://www.astronoo.com/…/articles/theorie-quantique-des-ch…
https://www.clubdebudapest.org
L’homme énergétique de Luc Bodin éditions Trédaniel
…et si mes cellules savaient apprendre ? De Michel Larroche éditions Trédaniel
N°501 La Recherche juillet 2015 Les révolutions quantiques
Du magnétisme à la physique quantique de JC Vergnes Éditions Safran
N° 4 juillet 2017 de la revue Sapiens La médecine du futur est déjà là ! Et N°8 L’énergie au service du vivant, les solutions d’une médecine bioquantique
Science et champ akashiques de Erwin Laszlo
la médecine du corps énergétique : une révolution thérapeutique, 1983 du Dr Janine Fontaine
La biorésonance d’après Paul Schmidt du Pr Dietmar Heimes éditions spurbuchverlag 4ème édition 2013

Découvrir plus sur LA BIORÉSONANCE : https://sophieperronnet.fr/consultations/

 

Share This